Mais qu'est-ce qu'un Glaucus ?

 

Le Glaucus atlanticus est une petite espèce de nudibranches (mollusques gastéropodes), de la famille des Glaucidae. Il vit dans toutes les eaux tempérées ou tropicales, où il flotte à la surface des eaux, la face ventrale tournée vers la surface grâce à une bulle d'air contenue dans l'estomac.

 

 

Le Glaucus atlanticus mesure de 3 à 4 centimètres de long en moyenne (certains pouvant atteindre jusqu’à 6 centimètres), se nourrit principalement d'hydrozoaires, dont il tire son pouvoir urticant, et est hermaphrodite. Pour se reproduire, il pond des chapelets d'œufs laissés à la dérive, ou fixés sur les cadavres des proies des adultes.

 

 

Le Glaucus atlanticus a un corps effilé et aplati, comptant jusqu'à 84 cerata coniques (appendices ou expansions dorsaux ou latéraux de formes variées), dont l'animal peut facilement se débarrasser par autotomie grâce aux sphincters présents à la base de chacune de celles-ci. Son allure générale et sa « queue » (le métapodium) lui ont valu d'être comparé par plusieurs naturalistes à un petit lézard, décrit comme élégant par ses formes et ses couleurs, mêlant le blanc et le gris perle à différents tons de bleu. Sa tête, petite et peu distincte, est munie d'une paire de tentacules oraux et d'une paire de toutes petites antennes sensorielles sur la face dorsale. Elles détectent le bruit, les odeurs et permettent le goût. La face inférieure de l'animal (dos et face supérieure des cerata) est gris argenté, tandis que le dessus (pied et face inférieure des cerata) est bleu électrique, ou bleu et blanc, notamment parcouru de bandes bleu sombre le long du pied.